Cordyline australe : Prix, caractéristiques, entretien

0
3168
Dans la nature, nous voyons germer plusieurs plantes qui contribuent à faire de celle-ci ce qu’elle est. En effet, la nature sans les arbres ne serait certainement pas belle à voir et la vie sur terre serait quasiment impossible. Il est alors important de s’intéresser à toutes ces plantes qui ornent dame nature. Au nombre de ces plantes, il y a la Cordyline australe. Que peut-on découvrir sur cette merveille ? Le présent article vous renseigne convenablement sur cette plante. Vous aurez à la découvrir à travers son prix, caractéristique, entretien et autre.

Palmiers, Cordyline Australis, Jardin BotaniqueCordyline australe, qu’est-ce ?

Si vous connaissez le palmier, alors la Cordyline australe ou Cordyline australis ne vous sera pas trop étrangère. En effet, c’est une plante qui fait beaucoup penser à un palmier. Elle nous vient directement de la Nouvelle-Zélande et on la retrouve abondamment dans le sud de France. En réalité, c’est en Nouvelle-Zélande que la Cordyline australis fut recueillie pour la toute première fois en 1769. Elle appartient à la famille Avagacées et possède une quinzaine de variétés. Au nombre desdites variétés, il y a :

  • Cordyline australis « Purpurea » qui a un feuillage pourpre ;
  • Cordyline australis « Albertii » qui est reconnaissable à son feuillage rainuré vert clair et dont les jeunes plants ont une teinte rose ;
  • Cordyline australis « Variegeta » qu’on peut reconnaître grâce à son feuillage aux bords crème ;
  • Cordyline australis « Atropurpurea » dont la base des feuilles est d’un rouge violacé intense ;
  • Cordyline australis « Doucetti » avec des feuilles à bord rose et à rayures blanches ;
  • Cordyline australis « Sundance » avec des feuilles qui tirent sur le rouge à la base et vert pour le reste du feuillage ;
  • Cordyline australis « Prink Stripe » avec une nervure rose ;
  • Cordyline australis « Jurassic Jade » reconnaissable à son feuillage vert jade ;
  • Cordyline australis « Coffee and Cream » avec un feuillage café au lait.

Dans leur milieu naturel situé au sud-est du continent asiatique, les Cordylines se présentent comme des plantes vivaces arborescentes. En Europe, elles servent de plantes d’intérieur ou même d’extérieur. Il s’agit d’une très belle plante venant des pays étrangers qui peut même donner un air de cartes postales à votre environnement. Vous pouvez alors le mettre en bac sur votre terrasse, au bord de votre piscine, etc. En outre, elle embellira bien votre jardin, puisqu’elle donnera une touche d’exotisme à ce dernier. De nos jours, cette plante exotique est la plus prisée et se vend même comme de petits pains.

En effet, cette plante séduit bien par sa beauté graphique. Il a une silhouette élancée et vous serez émerveillé par les variétés panachées ou pourpres lorsqu’elles sont plantées de manière isolée. Ces plantes comestibles ont une croissance lente. Par le passé, les Polynésiens et les Mélanésiens consommèrent les rhizomes des Cordylines. Pour les Européens de cette époque, la pousse centrale de ladite plante avait une saveur qui s’apparentait à celle du chou. Aujourd’hui, vous pouvez l’acheter pour orner vos espaces verts, car c’est une plante à feuillage décoratif.

Prix de la Cordyline australe

Vous avez la possibilité de vous procurer cette plante qui est souvent confondue avec un palmier. Cependant, tout dépend des caractéristiques ou du type de Cordyline australe que vous voulez acheter. C’est à base de ces données que le prix pourra être fixé. Par exemple, pour la Cordyline australe « Red Star » ayant une hauteur de 30/40 cm, vous pouvez l’acheter à 12,50 euros. Par ailleurs, vous pouvez acheter des Cordylines australes qui se vendent en pots de 3 litres, 10 litres ou encore 30 litres. Tout dépendra de votre budget. Si vous savez ce qu’il vous faut, il suffira de vous rendre sur les sites dédiés pour opérer votre choix. En considérant la beauté que procurera cette plante à votre espace vert ou terrasse, il est bon de vous en procurer. Le jeu en vaut la chandelle.

Palmier Géant, Tronc, Écorce, Cordyline AustralisLes caractéristiques de la Cordyline australe

Chacune des plantes présentes dans la nature a leur particularité et il est aussi bien de les connaître sur ce point. La Cordyline australe ne croît pas rapidement et peut atteindre une hauteur maximale de 10 mètres. En ce qui concerne son étalement, cela peut être fait sur 4 mètres. La Cordyline ne fleurit pas alors à une grande vitesse. Ses fleurs ont une couleur blanche et sont parfumées ou odorantes. Leur diamètre ne dépasse pas 1 centimètre et elles comptent 6 pétales. Lesdits pétales se regroupent en panicules sur de longues tiges avec une longueur de 1,5 mètre.

Après la floraison, la tige ligneuse de cette plante arborescente va se diviser et laissera place à plusieurs troncs. C’est par ce mécanisme que la Cordyline australe prend une forme de palmier. La floraison a lieu entre juillet et août. Pour ce qui est des fruits, ils sont de minimes ovoïdes blanches ou bleutées. En outre, ses fruits se présentent comme de baies et leur diamètre n’excède pas 1 cm. Ses fruits globuleux blancs apparaissent en automne. Par ailleurs, elle a un port érigé et évasé avec un feuillage persistant. Ses feuilles sont étroites et d’un vert brunâtre. Pour l’espèce type, vous pouvez voir des feuilles dont la couleur peut être du vert clair ou encore de jaune/vert.

En outre, l’espèce cultivar peut avoir des taches de différentes couleurs. Il peut s’agir des taches roses, crèmes ou encore jaunes. Il faut noter également que ses feuilles sont longues et persistantes. Aussi, elles sont bien coriaces et se regroupent sous forme de bouquets au bout des branches. Les présentes feuilles sont également rubanées et leur longueur est comprise entre 60 et 80 centimètres. La Cordyline australe a une végétation vivace et une forme élancée ou colonnaire. Enfin, la Cordyline australis a un beau tronc qui se dégarnit à mesure que la plante croît. Elle fait partie des arbres non ramifiés à rhizomes pivotants.

Dans quelles conditions planter la Cordyline australe ?

Il faut déjà commencer par notifier que la Cordyline australe n’est pas très tolérante en termes de climat. Elle a une rusticité moyenne. De ce fait, elle ne supporte pas le froid lorsque les températures doivent être en dessous de 10 ° C. En plus, lorsqu’il y a trop de gel, la Cordyline australe ne pourra pas survivre. Cela dit, vous la planterez en pleine terre. Mais, il sera planté dans les zones où le gel n’est pas trop fort et ne s’étale pas sur un nombre important de jours. En conséquence, il est raisonnable de procéder à son ensemencement soit à l’automne ou soit au printemps.

Par ailleurs, l’espèce préfère être exposée à mi-ombre ou carrément au soleil. De plus, rappelons que la Cordyline australe ne survivra pas lorsque ses racines demeureront en tout temps dans l’humidité. Il va falloir bien drainer le sol afin qu’elle ne périsse pas sous l’effet d’un excès d’eau. De même, son sol doit être neutre et elle admire bien les embruns. C’est pour cela que ses espèces qui sont un peu plus fragiles vivront bien dans un lieu où le vent ne sévit pas.

Si vous voulez la cultiver comme une plante d’intérieur, vous devez tout faire pour qu’elle reçoive la lumière et l’humidité nécessaire. Autrement, vous ne la verrez pas se développer chez vous. Pour l’extérieur, il est recommandé de la cultiver en pot et la mettre à l’abri de l’hiver en milieu protégé. Pour ce faire, vous pouvez la disposer en serre. Enfin, il est conseillé de mettre les Cordylines au feuillage vert au soleil. Pour celles qui ont un feuillage panaché, mettez-les là où il y a une lumière tamisée comme un appartement lumineux.

Les bonnes manières pour la plantation

Lorsque la Cordyline australe est bien plantée, elle croit mieux. Pour sa plantation, vous ferez un trou deux fois plus grand que ce qui lui a servi de conteneur au moment de son acquisition. Ensuite, pour mieux drainer son sol, vous ajouterez du sable de rivière dans le trou. Par la suite, vous apporterez les nutriments dont elle aura besoin en remblayant le trou avec une fusion de terre de jardin et de terreau. Maintenant, vous mettrez votre plante dans le trou en veillant à ce que son point le plus bas soit un tout petit peu élevé en comparaison au terrain. En y faisant attention, l’eau ne pourra plus s’assembler au pied de votre plante et elle ne sera plus constamment dans l’humidité. En suivant bien ces prescriptions, la racine de la Cordyline australe ne pourra pas pourrir. Si vous habitez dans une région où il fait trop frais, vous devez pailler convenablement le pied de votre plante.

Ensuite, vous l’envelopperez d’une bâche d’hivernage lorsque le gel persistera. Cela sera plus nécessaire dans les premières années de la plante. En ce qui concerne sa multiplication, vous devez forcément la faire en mini-serre. Les graines doivent être tout d’abord chauffées et trempées pendant un jour durant dans de l’eau tiède. Pour que la germination puisse être manifeste, vous ne devrez pas trop alourdir le substrat. Avec 2/3 de sable et 1/3 de terreau, vous réussirez cette étape. Par ailleurs, la température devra être au minimum à 18 ° C. Il faut également noter que vous pouvez faire la multiplication par bouturage.

L’entretien pour la survie de la Cordyline australe

Afin de voir votre jeune Cordyline australis croître comme il se doit, vous devez lui donner de l’engrais en granulés. Le présent compost sera disposé au pied de la plante en printemps. En automne, cette opération doit être reprise. En hiver, vous ne devez pas trop arroser votre plante. A contrario, dans la période chaude de l’année, la Cordyline australe sera fréquemment arrosée. Toutefois, veillez à ce que le pied de votre plante ne soit jamais inondé, car elle ne supporte pas l’humidité. L’arrosage se fera donc selon les normes. Dans ces périodes de fortes températures ou de fortes chaleurs, vous arroserez votre plante tous les deux ou trois jours.

Pour ce qui est de la taille de cette espèce, vous n’êtes pas obligé de le faire. En effet, la Cordyline australe perdra de façon naturelle ses feuilles du bas. Dès lors, elle se régénéra naturellement à la base. Pour mieux la présenter, vous pouvez conserver au maximum 4 troncs et vous débarrasser du reste. Lorsque vous constatez que les feuilles de la Cordyline brunissent et prennent une coloration marron, il faut savoir que votre plante a besoin d’être arrosée. Pensez également à nettoyer par moment le feuillage desséché.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici