Olearia Virgata ou Oléaria virgata

0
3825

Arbuste au feuillage persistant, l’Oléaria Virgata est idéal pour constituer des écrans efficaces en bord de mer. Moyennant une taille régulière, histoire de lui garder un port bien touffu, l’Oléaria est un arbuste aux qualités exceptionnelles. Avec ses rameaux grêles et son fin feuillage de romarin, l’arbuste se dote d’un buisson vert-gris à la fois dressé et aérien d’un charme sauvage.

En été, l’Oléaria bénéficie d’une floraison parfumée, bien que discrète. Sa croissance rapide ainsi que son allure générale font partie des atouts de cet arbuste particulièrement solide. Résistant aux embruns, l’Oléaria est rustique jusqu’à -13 °C et il tolère également très bien la sècheresse ainsi que les sols pauvres.

Description de l’Olearia Virgata

L’Olearia Virgata est loin d’être la plante la plus extraordinaire de son espèce. Cependant, cette plante possède de nombreuses qualités qui font d’elle l’un des spécimens les plus intéressants. La finesse de sa ramure, son feuillage, sa croissance rapide ainsi que sa masse dense et dressée sont des atouts qui confèrent à cette plante un aspect singulier et austère caractéristique des plantes de littoral.

L’Olearia Virgata est une plante très utilisée en haie de front de mer. Plante persistante de la famille des asteraceae, l’Olearia est originaire de Nouvelle-Zélande. Ses feuilles grises et allongées lui donnent un aspect léger et très souple. Durant ces premières années, l’Olearia peut pousser d’un mètre par an. À cause de cette croissance incroyable, il est conseillé de tailler régulièrement la plante afin de la densifier.

Utilité de l’olearia virgata

En raison de sa résistance accrue, l’olearia virgata est une plante qui est parfaitement adaptée au climat maritime. Elle y est d’ailleurs particulièrement appréciée et elle y est utilisée le plus souvent comme une haie coupe-vent. Avec sa croissance rapide, l’olearia virgata est en mesure d’atteindre une hauteur d’environ trois mètres et une largeur de près de deux mètres. Il est possible de contrôler la pousse en taillant les branches. De nombreuses personnes n’hésitent pas à le faire afin de créer un massif d’olearia.

Quelles sont les différentes variétés d’olearia ?

Les olearias sont des plantes qui sont originaires de Nouvelle-Zélande et d’Australie. Leur floraison se caractérise par des fleurs en forme d’étoile qui ressemblent à des marguerites de couleur blanche, rose ou bleu qui s’épanouissent du printemps à l’automne.

Il existe au total plus de 130 espèces d’olearia. Chacune de ces espèces possède des caractéristiques propres.

  • Olearia traversii

Avec son feuillage dense d’un vert foncé luisant sur le dessus et de couleur argentée sur le revers, l’olearia traversii est un arbuste persistant, idéal pour constituer des écrans efficaces en bord de mer.

  • Olearia hybride X scilloniensis

Cette variété d’olearia est également idéale pour le bord de mer. Au printemps et par climat doux, la plante s’orne d’une multitude de fleurs blanches à centre jaune qui ressemblent beaucoup à des Asters.

  • Olearia solandri

Cette variété d’olearia est très différente des autres espèces et pour cause. La plante possède en effet une ramure fine, couverte d’un feuillage persistant semblable à celui de la bruyère.

Il est important de savoir que toutes les espèces d’olearia supportent la pollution et les embruns. Afin de se développer comme il se doit, les plants réclament une situation ensoleillée ainsi qu’un sol riche et bien drainé. En raison de leur grande résistance, les olearias sont très précieux dans les haies des jardins de bord de mer.

Plantation et soin

L’olearia virgata est une plante qui se plait dans les sols légers, drainé, ponctuellement frais, voire humide. Le plant tolère très bien les sols pauvres ainsi que la sècheresse estivale. Si vous cherchez un terrain idéal pour planter l’oleria virgata, sachez qu’une terre meuble et profonde, caillouteuse ou sableuse, acide neutre ou calcaire fera l’affaire.

Comment planter l’olearia virgata ?

Faites un trou de 30 x 30 cm environ. Plus la terre sera meuble, mieux les racines de l’olearia virgata se développeront. Défaire délicatement le chevelu racinaire à la périphérie de la motte à l’aide d’une fourchette de préférence. Faites un petit monticule de terre au fond du trou et mettez ensuite quelques poignées de Bochelo ou de corne broyée. Remplissez le trou de terre meuble, mais faites attention à ne pas trop tasser. Si le temps est sec, n’hésitez pas à arroser avec un sceau d’eau.

Pour les cultures en pot, il est conseillé de prévoir un bon drainage dans le fond du pot. Puisque la plante offre une grande prise au vent, le pot devra être de grand volume. Choisissez un substrat léger, enrichi de sable, de terreau et de feuilles. N’hésitez pas à apporter à la plante un peu d’engrais à libération lente en fin d’hiver et en automne. N’oubliez pas non plus d’arroser copieusement la terre en été en prenant soin de la laisser s’assécher un peu entre deux arrosages.

De manière générale, la plantation de l’olearia virgata s’effectue au printemps ou en automne selon le climat. Veillez à ce que l’exposition soit ensoleillée ou mi-ombragé. Il est recommandé par contre d’éviter la plantation durant les périodes de gel.

Entretien de l’olearia virgata

Si vous souhaitez densifier la plante, il est conseillé de réduire d’un tiers les pousses de l’année. Compte tenu de sa croissance très rapide, les tiges de l’olearia virgata développent des branches secondaires en très grand nombre. Celles-ci doivent donc être retaillées deux ou trois fois dans l’année si vous voulez une haie bien dense. Par temps sec, il est recommandé de faire un suivi en arrosage durant la première année de plantation. Un seau de 2 ou 3 litres d’eau par semaine fera parfaitement l’affaire.

Contrairement à de nombreuses plantes, l’olearia virgata ne nécessite aucun entretien particulier. La plante étant très résistante et moyennement rustique, elle tolère très bien les températures hivernales.

Protection de l’olearia virgata : ce qu’il faut savoir sur les maladies et les nuisibles

En ce qui concerne les nuisibles, seules les cochenilles s’attaquent parfois à l’olearia virgata. Afin de détecter cet envahisseur, il convient d’inspecter régulièrement les tiges et le dessous des feuilles. Parmi les moyens de luttes les plus efficaces, le traitement anti-cochenille est la solution la plus adaptée toutefois, en cas d’invasion massive, il est conseillé de tailler sérieusement la plante juste au-dessus du dernier bourgeon situé vers le bas de la tige.

En résumé

Force est de constater que les jardins en bord de mer ne sont pas des jardins comme les autres. En effet, ces jardins subissent de nombreuses agressions qui sont dues à la proximité de la mer. Toutefois, malgré ses inconvénients, le bord de mer présente aussi de nombreux avantages. Il permet de créer des décors en parfait accord avec la puissance des éléments. Connaître les caractéristiques de ce milieu et en tirer parti permet d’adopter les bons gestes et de choisir les espèces les plus adaptées.

C’est le cas pour l’olearia virgata qui est sans aucun doute l’une des plantes les mieux adaptées pour le bord de mer. En plus de sa résistance naturelle, la plante est parfaite sur de nombreux points. L’olearia virgata est très facile à planter et elle ne nécessite presque aucun entretien. La plante et un coupe-vent naturel très efficace, ce qui est idéal quand on habite en bord de mer. Enfin, l’olearia virgata est facile à se procurer puisqu’il est possible d’acquérir des plants pour une somme plus que raisonnable.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici