Polygale à feuilles de myrte : prix, entretien et caractéristiques

0
421
Quand on envisage d’embellir son jardin, sa terrasse ou encore sa véranda, l’ultime préoccupation qui s’impose et dont la résolution semble difficile est comment trouver des espèces végétales qui non seulement se marient en couleur, mais aussi qui peuvent rendre à l’endroit une touche paradisiaque. Si vous vous posez cette question, n’hésitez plus, choisissez le polygale à feuilles de myrte. Le présent article vous aidera à connaître les caractéristiques de cette plante, son prix ainsi que les techniques pour en prendre soin. À cet effet, il convient de savoir comment identifier le polygale à feuilles de myrte parmi ces espèces jardinières.

Fleurs, Violet, Pourpre, À Feuilles PersistantesOrigine et caractéristiques du polygale à feuilles de myrte

Le polygale à feuilles de myrte est une plante aux multiples caractéristiques.

Origine et classification du polygale à feuilles de myrte

Originaire de l’Afrique du Sud, le polygale à feuilles de myrte, de son nom scientifique Polygala myrtifolia est une plante à fleurs dicotylédone de la famille des polygalaceae et de l’ordre des polygalales qui se cultive comme plante ornementale en climat méditerranéen. Au fil du temps, cette espèce florifère s’est naturalisée en Europe et en Océanie. Polygala est l’une des plantes sans doute retrouvées sur les terrasses, mais aussi dans les jardins en climat doux. Il s’est imposé dans l’univers des plantes florifères de par sa forme robuste et remarquable, sa facilité à être cultivé, mais aussi par sa floribondité.

Comment reconnaître Polygala myrtifolia ?

Le polygale pourpre à feuilles de myrte est une espèce jardinière dont la hauteur est comprise entre 1,5 m à 2 m. Il est un bel arbuste dont la croissance est estimée entre 40 cm et 50 cm en conditions optimales de culture à partir de la deuxième année de plantation. Par ailleurs, si sa croissance est trop rapide, sa durée de vie est limitée. À feuille persistante, allongée et petite souvent d’un vert clair en dessous et plus foncé en dessus, polygala myrtifolia présente un port arrondi et très ramifié. Tout comme d’autres espèces jardinières, Il se pérennise en se ressemant d’elle-même.

De même, ces petites feuilles longues de 2 à 3 cm avec une nervure médiane plus marquée sont à forme ovale et pointue à leur extrémité. Le polygale à feuille de myrte est une espèce dont les fleurs se rassemblent en grappe terminale comme chez les fabacées. De ses fleurs émergent des étamines qui forment une houppette de même couleur. Formées d’un pétale inférieur verdâtre teinté en violet et de deux sépales rose violacé, ses fleurs sont éparpillées sur l’arbuste. Le polygale à feuille de myrte donne des fruits en forme de petite capsule difficile à repérer sur la plante.

Vertus et bienfaits de Polygala myrtifolia

Au-delà de la touche de couleur qu’apporte polygala myrtifolia au jardin à la terrasse ou encore à la véranda. Cette plante originellement ornementale présente diverses vertus. En effet, dans les temps jadis, les Indiens de l’Amérique l’utilisaient pour lutter contre les morsures de serpent, mais également pour soigner les affections pulmonaires et respiratoires telles que la sinusite, la toux et la bronchite chronique. Aussi faut-il le rappeler, une prise quotidienne de trois tasses d’infusion de polygala assure un bon fonctionnement de l’organisme en calmant certains dysfonctionnements liés au tube digestif notamment à l’estomac. Il est donc bienfaisant pour la santé.

Par ailleurs, il est également utilisé comme diurétique et sudorifique, mais aussi pour évacuer les déchets urinaires ainsi que pour faciliter la transpiration. Cependant, l’utilisation de polygala dans le traitement des malaises peut présenter des effets secondaires pouvant varier d’un individu à un autre. Il est alors primordial de respecter une certaine dose, car ce produit à forte dose peut s’avérer émétique. Toutefois son usage par les femmes enceintes et les enfants de bas âges est proscrit. En d’autres termes, le polygale à feuille de myrte, en dehors de son utilité dans la jardinerie, continue d’être utilisé comme plante médicinale.

Cependant, sa culture nécessite bien de conditions et de techniques qu’il convienne de connaître.

À Feuilles Persistantes, Fleurs Violettes, VioletComment planter le Polygale à feuilles de myrte ?

Il existe diverses conditions.

Conditions de développement de Polygala myrtifolia

Dans son environnement naturel, Polygala myrtifolia se retrouve en bordure des ruisseaux, au pied des falaises, dans les forêts, les prairies ouvertes, les dunes, mais aussi sur les pentes rocheuses. En climat doux et en bordure des mers, polygala myrtifolia présente une végétation buissonnante, dense, bien arrondie, mais légère. Pour son bon développement, le polygale à feuille de myrte exige un sol bien drainé et une bonne exposition au soleil. En climat moins froid, cette espèce est utilisée pour former des haies. Du fait de sa rusticité, les feuilles de polygala myrtifolia s’abîment à une température en dessous de 2.

Par ailleurs, la plante elle-même meurt dès que la température à l’extérieur se retrouve en dessous de 5. Il importe alors de savoir les techniques utilisées pour planter le polygale à feuille de myrte pour son bon développement.

Plantation de polygala myrtifolia

Polygala myrtifolia est une espèce vivace dont la plantation se faire de mars à avril, mais donnant des fleurs entre mai et octobre. Pour cultiver polygala myrtifolia, c’est tout simple. Si vous désirez le mettre sur votre terrasse ou votre véranda, alors optez pour une belle céramique ou un grand bac. Cela permettra en climat froid de mettre l’espèce à l’abri en période d’hiver dans une pièce bien illuminée et à l’abri du gel. Par ailleurs, s’il est en pleine terre, un voile d’hivernage serait adéquat afin de faire face à la rusticité. Il résiste bien au sol salé.

De même, Polygala myrtifolia résiste également à la violence des vents. Qu’il soit acide ou neutre, Polygala myrtifolia s’adapte aussi bien à des sols argilolimoneux, caillouteux ou encore du calcaire. De même, qu’elle soit en pleine terre ou en pot, cette espèce florifère s’adapte au sol humide, mais également au sol sec et ceci quelque soit le pH du sol. Si vous désirez planter Polygala myrtifolia, plus de souci à vous faire. Rappelez-vous d’abord que vous ne pouvez le planter qu’après les dernières gelées du printemps. Si cette condition est respectée, il vous suffira de :

  • Faire un trou plus large que la motte ;
  • Mettre dans le trou un mélange composé de 1/3 de terreau, 1/3 de sable grossier (gravillon) et 1/3 de sable de jardin ;
  • Placer votre plant de Polygala myrtifolia à la bonne hauteur ;
  • Tasser le en s’assurant de ne pas mélanger la terre de fond et celle en surface ;
  • Verser de l’eau à votre jeune plante et paillez-le. Vous devez verser l’eau au niveau de la racine de votre plante afin d’éviter d’abîmer les feuilles, car la plante se nourrit grâce à ses racines.

Par ailleurs, en période chaude, qu’il soit en potée ou en terre pleine, vous devez arroser abondamment votre plante même si elle supporte assez bien la sécheresse lorsqu’elle est en terre pleine.

Multiplication du polygale à feuilles de myrte

La multiplication du polygale à feuilles de myrte peut s’effectuer par bouturage ou encore par semis de graines fraîches.

  • La multiplication par bouturage

Réalisé au printemps, le bouturage des jeunes branches de polygala est de loin la méthode la plus simple, mais la plus efficace pour multiplier un grand nombre de plants. Cette méthode consiste à découper une partie de la plante et à la déposer soit directement dans la terre, soit dans l’eau ou encore dans un godet. Toutefois le faire nécessite quelques règles. Il faut avant tout prélever la bouture et à l’aide d’un sécateur ou d’une paire de ciseaux la sectionner sous un œil. Il convient de réduire le feuillage en ne laissant que trois feuilles sur la branche sectionnée.

Ensuite, il faudra préparer la bouture en enlevant l’écorce sur une épaisseur de quelques millimètres et sur 1 cm de hauteur. Aussi faudra-t-il retirer le bourgeon terminal afin de permettre le développement des racines et non celui de la tige. Pour finir, la bouture doit être repiquée dans un trou de 5 cm de profondeur soit dans la terre, soit dans un godet ou directement dans l’eau puis il faudra l’arroser correctement. Quand elle est placée dans de l’eau ou dans un godet, il importe que la bouture se retrouve dans un milieu chaud et humide, lumineux, mais à l’abri du vent.

  • La multiplication par semis de graines fraîches

Souvent réalisés à l’intérieur, les semis de graines fraîches de polygale à feuilles de myrte sont faits pour faire face aux aléas climatiques. Le faire demande un certain nombre d’étapes à suivre. Avant tout, il faut préparer les pots en le nettoyant, puis en le perçant pour laisser couler l’eau. Par suite, après avoir déposé dans le fond du récipient du gravillon ou de l’argile, il faut remplir ce récipient avec un mélange à proportion égale de sable et de terreau qu’il faut niveler et tasser. Après cette préparation, il faut semer les graines dans le mélange en l’y enfonçant.

En dépit de tout cela, il convient de recouvrir la graine avec un peu de terreau. Après l’avoir tassé, il faut l’arroser à l’aide d’un vaporisateur. Par ailleurs, la semence des graines doit se faire en fonction de leur aspect. À la sortie des jeunes pousses, il faudra les soigner en observant les conditions de températures optimales pour le développement des graines. Cependant, il faut toujours vérifier l’humidité du milieu de culture tout en faisant attention de ne pas noyer le terreau.

Comment entretenir le polygale à feuilles de myrte ?

Le polygale à feuille de myrte est une espèce florifère dont l’entretien n’est pas trop exigeant. Cependant, il importe d’éviter de le tailler même si c’est nécessaire, car le polygale à feuilles de myrte peut parfois être envahissant. À défaut, on peut éliminer les jeunes rameaux afin de permettre à la plante d’avoir un port assez beau, car le polygala ne se développe pas sur les tiges ligneuses. Par ailleurs, pour une beauté remarquable et exquise, il convient d’enlever au fur et à mesure les fleurs qui sont fanées.

À quel prix trouve-t-on Polygala myrtifolia ?

En ce qui concerne le prix, il est juste de dire qu’il varie d’une boutique à une autre, mais aussi d’un pays à un autre. En effet, en fonction de la distance où se retrouve la boutique ou encore du lieu de réception, le prix du polygale à feuille de myrte peut connaître une hausse à quelques endroits et une baisse dans d’autres endroits. Ainsi, il n’existe pas un prix standard auquel l’on peut acquérir cette espèce jardinière.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici