Dois-je casser la motte de ma plante ?

Très souvent, on entend la question: est-ce que je dois casser la motte des plantes avant de les planter ?

Surtout pas!

C’est un mythe qui est le résultat de trop de plantes qui ont passé trop de temps dans leur pot et dont les racines ont commencé à former un chignon.

On pourrait éventuellement casser la motte à condition de planter en novembre quand la plante entre en repos de végétation mais cela ne servirait pas beaucoup. De plus en plus, les jardiniers repoussent leurs plantations au printemps (c’est certes plus agréable pour eux mais plus risqué pour les plantes qui doivent se développer alors que leurs racines ne sont pas encore installées) et, dans ce cas précis, casser la motte ferait courir un risque supplémentaire à la plante.

Que faites-vous si les racines ont trop tourné dans le pot ? avec une lame de couteau ou de sécateur, vous entaillez le pourtour de la motte aux quatre côtés de celle-ci: cela aura pour effet de tailler les racines qui vont “bourgeonner” pour ensuite se ramifier. Vous assurerez ainsi une bonne reprise et une bonne installation de votre plante.

N’oubliez jamais que le système racinaire de votre plante est son pivot: soignez la plantation, soignez les racines de votre plante pour la rendre indépendante. Plus vous soignerez la plantation, plus votre plante sera belle !