Plan du projetRetrouver plus d'informations sur le plan de jardin collaboratif Hortimarine.

Le lieu est magique , localisé en front de mer à Loctudy. Il s'agit d'une maison de vacances pour des adeptes de voile et planche à voile. La moitié du jardin est dédiée au stockage de ce matériel l'été. L'autre partie doit être végétalisée de façon à conserver la vue sur mer, avec un minimum d'entretien et dans un style de bord de mer. Une zone protégée doit être créée, intégrée harmonieusement dans un massif fleuri.

Une première ligne de protection contre le vent et les embruns

Le point de départ a été de créer tout contre la plage une zone de plantation naturelle permettant de protéger les plantations plus délicates implantées à la suite. Le seigle des mers ou Elymus Arenarius a été privilégié pour sa hauteur raisonnable permettant de conserver la vue sur mer et sa capacité de développement rapide en front de mer .

L'agapanthe, la star de l'été en bord de mer

A l'abri de ces graminées nous avons positionné un massif d'agapanthes blanches et bleues, plantes de bord de mer par excellence.

L'Helichrysum , la plante couvre sol des dunes au naturel

Ce massif sera bordé par des Helichyisum Microphillum, plantes naturellement présentes dans les dunes Bigoudènes. et sur toute la façade atlantique et méditerranéenne. Sont port de couvre sol permettra une bonne couverture du massif. 

Le Pittosporum Tobira Nana équipé pour résister aux embruns

Entre ces deux types de végétalisations nous introduisons un cordon de Pittosporum Tobira Nana, autre plante couvre sol au feuille coriace et vernissé résistant aux embruns. On joue le contraste de feuillage, sa floraison parfumée de printemps . 

Le Teucrium Chamaedrys, la plante "façon" bruyère pour le front de mer sableux.

Au delà de ces agapanthes, nous avons implanté comme couvre sol des Teucriums Chamaedrys , plantes adaptées aux terrains pauvres et secs et dont la floraison fait penser aux bruyères . Une petite aparté sur les bruyères que l'on voit sur les landes tout au long de la façade atlantique française, ce sont des érica cinerea  . Les variétés en jardinerie et pépinières sont soit les Calluna (bruyère d'été) soit les Erica Darleyensis (bruyère d'hiver) qui sont beaucoup moins résistantes à la sécheresse et pas du tout adaptées aux dunes calcaires . En Bretagne les bruyères poussent sur les falaises granitiques de terres acides.

Le Diosma Hirsuta, élégance et subtilité en front de mer. 

Entre les Agapanthes et les Teucrium chamaedrys nous introduisons un cordon d'herbe du pécheur ou Diosma Hirsuta Sunset Gold pour un contraste de feuillage, son parfum et une élégante et abondante floraison de printemps. C'est une plante incroyable , elle résiste non seulement aux embruns, mais également aux paquets de mer au moment des tempêtes d'hiver ici en Finistère. 

Les Hebe, quand fleurs et vent font bon ménage.

A l'abri de la haie de fusain, nous positionnons 3 variétés d'Hebe (Véroniques arbustives). Ces plantes sont tout à fait adaptées à la façade atlantique. Elles supportent les sols pauvres. Leur fleurissement n'est pas limité par le vent et ne nécessite pas de grosse chaleur. Elles ne sont jamais aussi belle que dans les endroits ventés où leur feuillage sèche rapidement, leur permettant ainsi d"être préservées des maladies. 

Création d'une zone protégée

Totalement intégré au massif, nous créons une zone à l'abri du vent, destinée à la détente et à la tranquillité. Pour cette haie de protection, nous avons sélectionné des variétés compactes, faciles à tailler, en jouant sur des contrastes de feuillage (Olearia Solendri Aurea) , des floraisons (Westringia Emericola) et des parfums (Romarin officinal).

Echium Candicans, tout un spectacle

A l'abri de la haie nous positionnons un Echium Candicans pour sa floraison spectaculaire. Nous aimons sa pérennité au regard de l'Echium Pininana qui ne fleurit qu'au bout de 3 ans, pour mourir après sa floraison et se resemer.

Euphorbe, Terrain sec sinon rien

A l'abri de la haie et pour finir en beauté le massif au plus près de la maison, nous positionnons des Euphorbia Characias Wulfeni pour leur feuillage grisé de bord de mer et leur floraison généreuse .Leur place est à l'abri car elles ne possèdent aucun élément leur permettant de résister aux embruns.

L'implantation de ce massif passe par un désherbage de la zone, l'apport de Bochevo pour faciliter l'installation des plantes

Retrouver plus d'informations sur le plan de jardin collaboratif Hortimarine.

Enregistrer

Enregistrer